Conférence sur les sols vivants de Lydia et Claude Bourguignon à Rodez !



Détails de l'événement


CONFERENCE LUNDI 26 JUIN SALLE DES FETES – RODEZ

PRENDRE SOIN DE LA TERRE ET NOURRIR LES HOMMES

De Lydia et Claude Bourguignon

Sujet : Biologie des sols, Permaculture

Entrée : Libre et Gratuite

– 19h30 – Ouverture des portes, accueil public

– 20h00 – Film didactique sur la permaculture de 18’

– 20h20 – Accueil conférenciers

– 20h30 – Conférence

– 23h00 – Débat, questions…. échange avec le public

Contacts : Ville de Rodez – Mission Développement Durable – Tél. : 05 65 77 87 31

Conférence publique de Lydia et Claude Bourguignon – Lundi 26 juin – Salle des Fêtes de Rodez
« Prendre soin de la terre et nourrir les hommes »

Rôle de la biologie du sol en agriculture

Par Lydia et Claude Bourguignon

Depuis plus de 50 ans l’agriculture a été bouleversée par la pétroculture qui a remplacé les lois classiques de l’agronomie : rotation, association par la monoculture industrielle grande consommatrice de pétrole. Alors que l’agriculture est l’utilisation de l’énergie solaire et des lois biologiques du fonctionnement des sols, la pétroculture est basée sur la consommation massive d’énergies fossiles, d’engrais de synthèse et de pesticides. Ce modèle n’est pas durable et a montré son incapacité à nourrir l’humanité puisqu’un milliard d’hommes souffrent de la famine.

Il est temps de définir les bases de l’agriculture future qui sera durable car en s’appuyant sur les lois naturelles de fonctionnement des sols et sur les lois naturelles du fonctionnement des plantes.

Depuis plus de 25 ans l’équipe du LAMS développe des méthodes de restauration de la fertilité des sols, en appliquant les lois de la biologie des sols.

Rôle de la biologie des sols dans la qualité des aliments

Le sol abrite 80% de la biomasse terrestre. C’est dans le sol que la faune et les microbes préparent les éléments nutritifs afin de les rendre assimilables par les plantes.

En détruisant la vie du sol par les labours profond et les pesticides, l’agriculture intensive a fait chuter la qualité de nos aliments et a transformer la nourriture en malbouffe.

Le travail de notre laboratoire consiste à restaurer les sols agricoles sur le plan physique, chimique et biologique afin de permettre aux agriculteurs de produire des aliments sains qui sont le reflet de notre terroir.