Comment conserver mes graines ?


Les graines sont des êtres vivants en sommeil

La conservation des graines avant et après la vente joue un rôle important dans la réussite de vos cultures.

Les graines sont des plantes en état de sommeil profond, mais pas inertes. Elles continuent d’évoluer et de recevoir les informations de leur environnement (températures, radiations, molécules).

Pendant combien de temps une graine peut-elle germer ?

Le pouvoir de germination des graines est différent selon les espèces, il peut aller de quelques heures (Angélique) à quelques centaines d’années (Coquelicot). Il dépend souvent du taux d’humidité et de la température, deux facteurs qui inhibent ou désinhibent la dormance de la graine et activent le cycle de germination (vernalisation).

Une fois que la graine a quitté son état de dormance, elle ne peut plus y retourner et dois vite trouver des conditions favorable à sa croissance. Ainsi il est fréquent de disposer les graines qu’on veut semer 24 h au congélateur, les laitues en particulier. Mais cette opération doit avoir lieu uniquement la veille du semi et uniquement avec les graines qui seront utilisées ; si les graines vernalisées de cette manière ne sont pas semées, elle mourront dans les semaines qui viennent.

Les graines des meilleures années de production sont souvent les graines qui se conservent le plus longtemps. La capacité germinative d’une graine décroît généralement sur plusieurs années, mais pas forcément de façon linaire. Tout dépend également des conditions de stockage (voir plus bas). Le taux de germination peut chuter brutalement sans prévenir. Il est donc utile d’effectuer des tests annuels sur les stocks importants.

Comment déterminer le pouvoir de germination ?

On mesure le taux de germination d’un paquet de graines en effectuant un comptage statistique sur un échantillon : 50, 100 graines suffisent. On effectue le semi dans des conditions optimales (variables selon les plantes), en pleines terre ou sur papier buvard.

Exemples :

http://transplantbio.blogspot.fr/2009/04/pourquoi-et-comment-faire-un-test-de.html

http://www.agrobioperigord.fr/upload/biodiv/web%5BFICHE%5DGERMI.pdf

Les graines du commerce peuvent-elles être périmées ?

Normalement des tests de germination annuels sont effectué par les semenciers, car il existe un taux minimal légal par espèce pour la commercialisation (aux alentour de 80%). Cependant, l’inscription de ces taux sur les sachets ne sont pas obligatoires, pas plus que l’année de récolte. Seule une date limite d’utilisation optimale est obligatoire, ce qui ne signifie pas que les graines du sachet ne puissent germer après la DLUO.

Certains artisans semenciers indépendants, veillent cependant à inscrire ces informations et bien d’autres (comme la durée germinative moyenne) sur les sachets dans un souci de transparence et d’information. Il n’est donc pas rare qu’ils continuent à fournir des graines d’un millésime précédent tant que le taux de germination est satisfaisant.

Comment stocker mes graines ?

Les chocs thermiques, les ondes électromagnétiques et les polluants volatils (les boîtes en plastique et les colles des meubles en particules) provoquent une rapide dégénérescence.

Le mieux est de conserver ses graines dans des sachets papier disposés dans une boite métallique, laquelle sera déposée au bas d’une armoire en bois “naturel”, loin des mauvaises influences pré-citées.

Exemple de sachets papier

http://graines-solaseeds.com/gabarit.pdf

http://graines-solaseeds.com/methode1.pdf

http://graines-solaseeds.com/methode2.pdf

Vous noterez que, au contraire de ce qui est suggéré dans ces illustration, nous déconseillons vivement l’utilisation du marqueur, qui contient des solvants. Privilégiez le stylo bille indélébile (encre grasse type Bic) ou le crayon à papier.

 

 

Aller à la barre d’outils